EAN13
9782367162454
ISBN
978-2-36716-245-4
Éditeur
"Lettmotif"
Date de publication
Nombre de pages
540
Dimensions
21 x 13 x 4 cm
Poids
870 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pin-Up au temps du Pré-Code (1930-1934)

De

"Lettmotif"

Indisponible
TABLE DES MATIÈRES

Introduction

Partie 1. Cadrage
Chapitre 1. Figures et usages
1. Pin-up ?
1.1 Définitions
1.2 L’effet chewing’gum ?
2. De l’objet au sujet ; historiographie de la pin-up
2.1 Un objet sujet à interprétations
A. Histoire des images
B. La New Woman est aussi une pin-up
C. Pin-up et cinéma
2.2 De l’objet au sujet, la subversion
3. Usages
3.1 Une armée de pin-up
3.2 De l’importance du cinéma
3.3 Usages féministes de la pin-up
A. FéminismeS
B. Imitation prestigieuse ?

Chapitre 2. Contextualisation historique
1. Pré-Code
1.1 Rappels historiques
A. Histoire des studios
B. Mise en place du Code
C. Exemples de groupes de pression
1.2 Conceptions du Code : variations autour d’un mythe ?
A. Le Code comme Loi
B. L’autorégulation, art de la négociation
2. Histoire des femmes
2.1 Contexte américain
A. Paradoxes de l’essentialisme
B. Organisations féministes américaines
2.2 Beauty culture
A. Place du cinéma
B. Glamour
C. Discours et pratiques de la beauty culture

Partie 2. Des pin-up à la loupe

Chapitre1. Pin-up dominées : la grande illusion
1. Sweet Betty ; prodiges du“Boop-oop-a-doop”
1.1. Figure ; ce qu’elle est
A. Betty Boop ; ce qu’elle est au moment de la production des films (1930-1939)
B. Ce qu’elle devient ; prodiges de la doxa
1.2 Usages : A quoi sert-elle ?
A. Alibi
2. Jean Harlow : Intolérable cruauté ?
2.1. Jean Harlow : une figure populaire
A. Démonstration de l’oppression
B. Capital, classe sociale et cheveux blonds
2.2. Figure de la domination
A. Le mépris
B. La femme est infâme
C. Cruautés industrielles
2.3 Création, réception et postérité de l’image de Jean Harlow : de la garce à la sainte

Chapitre 2. Pin-up en lutte : la guerre est déclarée
1. Fantastiques pin-up et “horror films” du pré-Code
1.1. La pin-up comme figure de la domination masculine
A. Un personnage féminin possédé
B. Un cadre patriarcal
1.2. La pin-up ; prototype d’une nouvelle figure féminine
A. Pin-up hurlante : naissance de la scream queen
B. La pin-up comme embryon de la Final Girl
C. Masques de cire ; de Charlotte à Florence, de la scream queen à la Final Girl

Chapitre 3. Pin-up triomphantes : à armes égales ?
1. Jane, be good ! De Jane Parker à Mme Tarzan (1932-1942), une illustration du retour à l’ordre moral ?
1.1 Déformations
A. Images
B. Sons
C. Textes (déformations par la “description”)
1.2. Jane in action. Analyse du personnage dans les films : de la jungle à la cuisine
A. Miss Jane Parker, héroïne non conventionnelle
B. Madame Tarzan, desperate housewife
2. MaeWest ; une figure féminine atypique
2.1 Jeux de cadres
A. La question du cadre
B. Cadre théâtral
C. Encadrements
2.2. Les formes immuables de Mae West
A. Glamour toujours
B. La parole est à l’accusée
2.3. Relations de genre
A. Bouleversement des stéréotypes de genres et pression de la morale
B. Solidarité féminine
C. Originalité menacée

Conclusion

Bibliographie
Index
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mélanie Boissonneau