Histoire de l'Opéra français XX-XXIe siècles
EAN13
9782213709918
ISBN
978-2-213-70991-8
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Musique
Nombre de pages
1512
Dimensions
23,6 x 15,5 x 4,7 cm
Poids
1412 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Histoire de l'Opéra français XX-XXIe siècles

De

Fayard

Musique

Offres

Autre version disponible

Si, au XIXe siècle, l’opéra français a continué à se définir en tant
qu’expression artistique distincte des opéras italiens et allemands, au
cours du XXe siècle l’internationalisation du répertoire et des créations
conduit à une modification profonde de la notion d’école nationale.
En revanche, perdure un lien important entre l’État, les collectivités
territoriales et le genre, comme en témoigne l’inauguration en 1989 de
l’Opéra Bastille, voulu par François Mitterrand, ou le label « opéra
national », décerné par le ministère de la Culture à quelques théâtres en
régions.
Plus que jamais, la place de l’opéra dans la société est un défi, à la
fois esthétique, culturel, économique, social et politique. Jusqu’à 1945,
et malgré sa lente et inexorable désagrégation, le système mis en place
précédemment maintient la vie lyrique dans une relative continuité avec
le XIXe siècle.
L’opéra du XXe siècle, que l’on élargira aux deux premières décennies
du XXIe, est l’opéra de toutes les aventures et de toutes les crises, qui l’ont
un temps conduit aux limites de ses possibles et menacé de disparition.
Face aux révolutions de tout ordre – de la société des loisirs, de la démocratisation
et de la décentralisation, du multiculturalisme et de la mondialisation,
du langage musical occidental et de la mise en scène, des
nouvelles technologies et des musiques populaires urbaines –, face aux
avant-gardes, aux nouveaux médias et aux nouvelles formes d’art comme
le cinéma, l’opéra a su se réinventer. Son aptitude à absorber sans se
perdre les nouveaux outils et les nouvelles questions du monde contemporain
est stupéfiante.
À l’encontre des idées reçues, ce sont encore, de Debussy à
Saariaho, des centaines d’œuvres que ce siècle de turbulences a produites.
Tragiques ou légères, formules radicales ou partitions pour enfants,
grandes fresques ou opéras-minutes, opérettes ou comédies musicales,
elles n’ont cessé de reconfigurer le genre et d’élargir son spectre.
Ce continent lyrique restait à explorer dans la diversité de ses
aspects. Une histoire s’imposait donc pour en faire le récit et en décrire
les mécanismes, pour en reconstituer les valeurs et les tendances, pour
suivre ses acteurs et découvrir ses productions.
Entreprise sans précédent par ses dimensions et par sa conception, cette
Histoire de l’opéra français en trois volumes réunit une équipe internationale
de plus de cent cinquante auteurs – musicologues, littéraires et philosophes,
historiens et spécialistes du théâtre, de la danse et des arts. Elle est placée sous la
direction d’Hervé Lacombe, professeur de musicologie à l’université Rennes 2
S'identifier pour envoyer des commentaires.