Bifrost n°109 - dossier Valerio Evangelisti, La revue des mondes imaginaires
EAN13
9782381630717
ISBN
978-2-38163-071-7
Éditeur
Le Bélial
Date de publication
Collection
REVUE BIFROST (1)
Nombre de pages
192
Dimensions
21 x 15 x 1 cm
Poids
264 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bifrost n°109 - dossier Valerio Evangelisti

La revue des mondes imaginaires

De

Traduit par ,

Le Bélial

Revue Bifrost

Offres

Autre version disponible

Né en 1952 à Bologne, Valerio Evangelisti mène une carrière universitaire qu’il alterne avec une activité de fonctionnaire au ministère des finances italien. Ses premiers livres parus sont des essais historiques, mais il se lance dans la fiction avec Nicolas Eymerich, inquisiteur : ce premier roman, distingué par le prix Urania en 1993, inaugure une série qu’Evangelisti poursuivra le restant de sa vie. Basé sur le véritable Nicolas Eymerich, inquisiteur dominicain né en 1320 et mort en 1399, le cycle d’Eymerich se déploie sur 12 volumes mêlant avec brio et inventivité événements historiques et science-fiction. Si ce cycle est l’oeuvre maîtresse de son auteur, Evangelisti a publié quantité d’autres romans, dont une bonne part a franchi la barrière des Alpes : dans un genre historico-fantastique, citons les trois volets du « Roman de Nostradamus » ou le « Cycle des Pirates » — l’auteur y fait des forbans les agents de l’introduction du capitalisme sur le continent américain. Passionné par l’histoire des Amériques, il y situe deux séries, l’une aux USA, l’autre au Mexique… Plusieurs récompenses viennent couronner ses oeuvres — le Grand Prix de l’Imaginaire (1998) et le Prix Tour Eiffel (1999) en France, le Prix Italia (2000) pour ses fictions radiophoniques. Il reste actif dans ce domaine, rédige des scénarios pour la radio, le cinéma, la télévision et les BD. Après avoir été rédacteur en chef de la revue
Progetto Memoria pendant une décennie, il sera aussi le directeur éditorial de Carmilla, une revue littéraire initialement publiée sur papier avant de devenir uniquement virtuelle. Valerio Evangelisti décède à Bologne le 18 avril 2022.
Bifrost consacre ce grand nom de l’imaginaire italien au travers d’un entretien-carrière mené par Richard Comballot. Un article consacré au cycle d’Eymerich, un traditionnel guide de lecture, des hommage de Serge Quaduppani et Doug Headline, divers articles d'Evangelisti en personne, une bibliographie exhaustive par Alain Sprauel.Outre Evangelisit, des récits inédit d'Elly Bangs, Christian Léourier, Émilie Querbalec et Ray Nayler complète ce très riche sommaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.