La Xaintrie, Identités d'un pays aux marges du Limousin et de l'Auvergne
EAN13 : 9782842876074
ISBN :978-2-84287-607-4
Éditeur :Presses Universitaires de Limoges
Date Parution :
Collection :RENCONTRE DES H
Nombre de pages :422
Dimensions : 600 x 24 cm
Poids : 639 g
Langue : français

La Xaintrie

Identités d'un pays aux marges du Limousin et de l'Auvergne

Vendu par Librairie Point-Virgule (Aurillac 15000)

25.00€
« La Xaintrie, un pays (presque) imaginaire! ». C'est autour de cette manchette délibérément provocatrice de Jean-Paul Kaufmann qu'est né le projet d'un colloque appelé à questionner l'essence de cette entité de marge, fantaisie limousine d'outre Dordogne en Auvergne, ou aventure auvergnate en Limousin. Plus qu'un canton, moins qu'une région, Xaintrie, ou Saintrie, rime avec Transnistrie, cette république moldave et slavophone du Dniestr, reconnue par personne et toute en longueur.
Issus d'horizons pluridisciplinaires, les auteurs ont interrogé cette identité locale à la fois résistante et diffuse, qui s'exerce en tension entre centralité villageoise et attractions périphériques. Géographes, historiens, historiens du droit, historiens de l'art, ethnologues, gens de lettres et acteurs du territoire ont croisé leurs grilles de lecture et confronté leurs sensibilités pour cerner la territorialité des processus sociaux et culturels que le « royaume intime » cher à Denis Tillinac est censé polariser.
Formant une entité géologique cohérente, limousine du point de vue administratif, auvergnate par la spiritualité et son inscription dans la mouvance paysagère des monts du Cantal, la Xaintrie ne se laisse pas enfermer dans une interprétation très déterminée. Lieu de changement insensible, société autorégulée à l'époque moderne, cet « agrégat de périphéries » dépourvu de capitale ressortit à l'Auvergne pour certains aspects, au Limousin pour d'autres.
Au travers de cette identité polymorphe de la Xaintrie, faite d'héritages partagés ou métissés, ce sont en définitive les tropismes des régions de marges qui deviennent perceptibles, c'est l'essence même du « pays » - en tant qu'entité rétive aux partitions géographiques linéaires comme aux formalismes administratifs et juridiques - qui sourd dans toute sa complexité et ses nuances.

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.