La ville orpheline
EAN13 : 9782365691383
ISBN :978-2-36569-138-3
Éditeur :Les Escales Éditions
Date Parution :
Nombre de pages :356
Dimensions : 22 x 14 x 3 cm
Poids : 500 g
Langue : français
Langue originale : anglais

La ville orpheline

De

Été 1972. La ville de Famagouste, à Chypre, héberge la station balnéaire la plus enviée de la Méditerranée, cité rayonnante et bénie des dieux. Un couple ambitieux ouvre l'hôtel le plus
spectaculaire de l'île, Le Sunrise, ou Chypriotes grecs et turcs collaborent en parfaite harmonie.
Deux familles voisines, les Georgiou et les Özkan, sont de celles, nombreuses, venues s'installer à Famagouste pour fuir des années de troubles et de violences ethniques dans le reste de l'île, ou la tension monte.
Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. La Turquie envahit Chypre afin de protéger sa minorité sur place, et Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche.
Qu'adviendra-t-il du Sunrise et des deux familles restées dans la ville désertée ?

Victoria Hislop (Auteur) a également contribué aux livres...

Ceux Qu'On Aime

Ceux qu'on aime

Victoria Hislop

Les Escales

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,50 €
Cartes postales de Grèce

Cartes postales de Grèce

Victoria Hislop

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 8,20 €
Cartes Postales de Grèce

Cartes Postales de Grèce

Victoria Hislop

Les Escales Éditions

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,50 €
Une nuit en Crète

Une nuit en Crète

Victoria Hislop

Le Livre De Poche

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,20 €
La ville orpheline

La ville orpheline

Victoria Hislop

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 7,90 €
Une dernière danse

Une dernière danse

Victoria Hislop

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 8,40 €
En savoir plus sur Victoria Hislop

1 Commentaire 2 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

2 étoiles

Par .

Chypre, 1972. A Famagouste, la perle de l'île, Savvas et Aphroditi Papacosta inaugurent le Sunrise, l'hôtel le plus grand et le plus fastueux de la ville. Le couple a travaillé dur pour un résultat flamboyant, décors extravagants, salle de bal, piscine intérieure, chambres luxueuses, et, pour les noctambules, une discothèque gérée par le bras droit de Savvas, le beau Markos Georgiou. Et si les Papacosta sont confiants en l'avenir, c'est qu'ils vivent dans une île bénie des dieux, une ville qui a vu naître la déesse Aphrodite. Bien sûr, Chypre a connu des heurts entre grecs et turcs mais les blessures du passé cicatrisent lentement et les deux peuples vivent désormais, si ce n'est en harmonie, du moins en bonne intelligence. Au Sunrise, le personnel est trié sur le volet, embauché pour son professionnalisme, indépendamment de ses origines ethniques. Pourtant, ce bel optimisme n'est pas partagé par tous. Pendant que Savvas rêve à un empire hôtelier, qu'Aphroditi tombe dans les bras de Markos, certains entretiennent des velléités nationalistes. Athènes et Ankara se disputent l'île, le bruit des bottes grondent. La paix a fait long feu et, deux ans à peine après l'ouverture du Sunrise, la guerre éclate. Grecs et turcs fuient Famagouste à feu et à sang. Pillée, bombardée, la ville dorée n'est plus que ruines désertes. Seules deux familles ne peuvent se résoudre à l'exil, les Georgiou et leurs voisins turcs, les Özkan.

Victoria HISLOP nous offre une leçon d'histoire, cela on ne peut le nier. Elle semble sincèrement touchée par le destin de Famagouste, station balnéaire florissante devenue ville fantôme. Bien documentée, elle campe des personnages impliqués dans le conflit à venir à des degrés divers : les ''craintifs'' qui prient pour la paix, les optimistes qui ne croient pas à la guerre, les opportunistes qui pensent s'en sortir quoi qu'il advienne, les pro-grecs qui veulent un rattachement à la Grèce, les pro-turcs qui souhaitent se rapprocher d'Ankara.
Mais une fois la situation de Chypre décrite avec force détails, le reste n'est pas à la hauteur. Une écriture sans reliefs dessert le propos. Victoria HISLOP est monocorde; qu'elle parle de passion, de viol ou de guerre, le ton est le même. Ses personnages sont cousus de fil blanc, tout comme les histoires dans l'Histoire. La gentille famille grecque, la gentille famille turque, la belle trahie, l'amant fourbe...tout cela manque de profondeur, de crédibilité et d'émotion. Grosse déception que ce dernier opus d'une auteure souvent encensée mais dont l'écriture plate et répétitive n'est pas convaincante. Entre manuel d'histoire et roman à l'eau de rose, cette ville orpheline ne tient pas ses promesses.